Mon expérience malheureuse de palets bretons m'a donné une idée, voilà bientôt un mois que je suis entrée dans le monde parfait de la blogosphère culinaire, et il semble que tout est parfait dans le meilleur des mondes possibles ! Faut pas me la faire à moi, vous allez pas me dire que vous ne ratez jamais rien !

Alors voilà si vous êtes motivé racontez moi une expérience culinaire loupée, faites un billet dessus ou simplement dans les commentaires, photos à l'appui ce serait top.

Vous avez jusqu'au 15 octobre, 31 décembre 2007 faites passer le message:-)

Vous allez me dire quel est le but ? D'abord j'essaierai de faire une récap' et on va bien se marrer, aussi pour rassurer ceux et celles qui ont du mal en cuisine et leur prouver que les meilleurs d'entre nous ont des failles, n'est ce pas ....

Il est bien sûr interdit de tricher et de louper une recette exprès, ok ?

Toutes sortes de ratés sont recevables :

Les ratés de présentation (comme mes palets bretons) ; les ratés de cuisson (les plus frustrants je crois, alors qu'on s'était appliqué comme des chefs jusque là, tout foire au dernier moment), une fois j'avais fait un marbré d'aspect bien cuit et au moment de le démouler tout l'intérieur qui était encore liquide lui, me dégouline sur les pieds :-( ; les ratés d'ingrédients : mon mari un jour à eu l'ambition de me préparer un tiramisu, il a donc réuni tous les ingrédients, oeufs, boudoirs, café, mascarpone au gorgonzola,ça l'a pas alarmé les petits morceaux bleus dans la crème ! Au final, le mascarpone au gorgonzola ressemble à du roquefort je vous laisse imaginer le goût (ah mon mari  ! déjà un précurseur du sucré se transformant en salé !).Y'a aussi les ratés vraiment mal tombés genre quand on invite son patron ou ses beaux parents, bref vous avez le choix alors allez-y le ridicule ne tue pas parait-il !!!!